Guibarka Afridev

Bienvenue sur mon blog

20 juillet, 2011

Classé dans : Non classé — guibarka @ 13:36

Attaque contre la résidence d’Alpha Condé: Attention au retour des « vrais faux complots »

Envoyer Imprimer

La résidence du Président Alpha Condé sise à Kipé dans la commune de Ratoma a été la cible d’un groupe d’hommes armés. Des tirs ont été entendus toute la nuit, d’après un habitant de ce quartier de la haute banlieue de Conakry. Toutes les routes menant à ce quartier ont été bouclées par la garde présidentielle tôt ce matin. La situation serait revenue à la normale. Mais les habitants restent toujours terrés chez eux.

Dans la ville, l’administration publique fonctionne au ralenti. Toutes banques sont fermées. Beaucoup de commerce n’ont pas ouvert. Kaloum, le centre administratif de la capitale Conakry ressemble à une ville fantôme. La circulation est aussi au ralenti. Au pont du 8 novembre, porte d’entrée de la ville de Conakry, il y a un important déploiement des forces de défense et de sécurité. Devant le port autonome de Conakry, la marine nationale a pris position partout.

Toutefois, le président Alpha Condé et son premier ministre Mohamed Said ont fait une déclaration dans les médias d’État. Dans ce discours de circonstance, ils ont demandé aux populations de rester calmes et sereines et surtout d’observer la vigilance. Le Président qui se dit sain et sauf a demandé aux populations de vaquer normalement à leurs affaires

De sources proches du président guinéen, il s’agit d’un « putch » manqué contre le régime du président Alpha Condé. D’autres petits malins établissent un rapport entre la détention du colonel Moussa Kéita et cette attaque. Certains observateurs par contre estiment qu’il est trop tôt pour dire quoi que ce soit. L’audition des suspects arrêtés pourrait permettre à l’opinion nationale et internationale d’en savoir plus sur cet évènement.

Pour d’autres rien ne peut justifier une tentative d’assassinat du Président de la République, encore moins un coup d’Etat au moment où les Guinéens sont pressés d’en finir avec cette transition qui n’a que trop duré. Il ne s’agit nullement d’un coup d’Etat, d’une tentative d’assassinat d’Alpha Condé, encore moins d’un moyen de pression de la part des militaires fidèles au colonel Kéita.

Pour ces derniers, le pouvoir veut distraire le peuple pour détourner son attention de l’essentiel qui constitue le contrôle de ses actions. « C’est le retour des vieux démons de la complotite de l’ère Sékou Touré » affirme un vieux cadre de la période d’après les indépendances. En jurant que des têtes vont tomber, que ce soit dans l’armée ou dans l’administration civile.

La pression populaire s’est accentuée ces derniers temps sur le nouveau pouvoir. Il n’y a pas d’électricité. Les prix des denrées de première nécessité augmentent de jour en jour. Sur le terrain politique, le débat fait rage au tour de la question du recensement des électeurs.

A rappeler que l’arrestation de Boubacar Telly Diallo, premier secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine, l’actuelle Union africaine, avait été précédée par une tentative d’assassinat du Président Ahmed Sékou Touré. Un jeune perché sur un arbre à l’Université Gamal Abdel Nasser, carabine au poing, avait affirmé être au service de cet autre cerveau qui a péri au camp Boiro.


Thierno Ibrahima Guibarka

Guibarka afridev.com

tel:+233275143080

Laisser un commentaire

 

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE... |
EHOUMAN ACTU |
ViZioon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAN DES MANNEQUINS HINDSGAUL
| Paroldessono
| zone229